Lise Pauton

Lise Pauton est née dans la Drôme Provençale, en 1989. Elle pratique l’art de la contorsion dès son plus jeune âge au sein des activités culturelles en arts vivants de ses parents et grands-parents. Lise finalise son parcours scolaire en intégrant l’École Nationale de Cirque de Chatellerault, spécialité équilibre, pour obtenir un Bac littéraire option Art du Cirque. Son cheminement se poursuit à Toulouse au sein de la Pépinière des Arts du Cirque – dispositif mutualisé entre le Centre des Arts du Cirque Le Lido et la Grainerie. En parallèle, elle poursuit sa formation en équilibre-contorsion auprès de Pascal Angelier.

Elle fonde la RaieManta Compagnie en 2010, à Toulouse. Elle pose un regard contemporain sur l’art de la contorsion ancestrale, et travaille sur un moyen d’expression exigeant, sensible et unique à la croisée du cirque et de la danse. De « Au Fil des Torsions » en collaboration avec l’auteur Frédérique Forte, membre de l’Oulipo; au triptyque de collaborations hors frontières : « HEART » collaboration franco-allemande avec Sebastiano Toma, metteur-en- scène, « HARMONIA » collaboration franco-marocaine, soutenue par l’Institut Français du Maroc, et « Initok & Esil » collaboration franco-ukrainienne, créée dans le cadre du festival Mimos en 2018. Lise est reconnue sur les scènes françaises et internationales.

La forme courte LA POULE NOIRE s’est joué plus de 700 fois en Europe, et continue aujourd’hui à être présentée, notamment dans le développement de la médiation culturelle de la RaieManta Compagnie.

En marge, elle tisse des partenariats forts comme avec la Librairie Tschann, quartier Montparnasse à Paris qui l’a amenée à créer « Le Livre du Corps » sur une partition pour flûte contemporaine écrite par Alain Bancquart et interprète par Jean-Luc Menet, flûtiste. Elle a été de 2010 à 2016 en compagnonnage avec le Pôle National Cirque Jules Verne d’Amiens qui l’a propulsée en tournée avec l’Institut Français de l’Ukraine lors du « Printemps Français » en 2012; pôle qui la soutien et l’accompagne dans ses nombreux projets, et qui l’a intégrée au spectacle « CABANON » du Cirque Buren, à Amiens.

Sa carrière, la mène à rencontrer et à poser pour de nombreux photographes d’art reconnus comme Juul Kraijer. De cette collaboration se créera la performance « Introspection » pour une exposition solo de Juul à la Galerie Les Filles du Calvaire à Paris. Elle travaille auprès de Olivier Valsecchi, collaboration de longue durée. Elle travaille pour les photographes, parfois sur plusieurs années de collaborations,  Klaus Kampert, Gilles Vidal, Acey Harper, Christophe Chaumanet, Pascal Gentil, Sylvie Busnel … Sa collaboration avec le metteur-en-scène Sebastiano Toma aura aussi donné naissance au roman graphique « Der Himmel uber Berlin » pour lequel elle aura posé. Elle travaille, aussi, pour l’artiste Pierre Paulin en collaboration avec Philippe Decrauzat, dans le tournage d’un film en 16 mm numérisé destiné à l’exposition « Sar Dubnotal » au centre d’art de Bretigny le CAC. Puis, c’est dans le réseau des magazines de modes que Lise se retrouve dans l’objectif des photographes reconnus tels que Koto Bolofo dans le ELLE Magazine Italy, et Patrick Swirc dans le GALA Magazine français.

Elle travaille auprès de Cecilia Bengolea pour les performances « Favorites positions » au centre Pompidou lors du festival MOVE, « Oneness » à l’Institut Kunst HGK FHNW, Der Tank à Bale; elle participe également à la performance de la FIAC, au Louvre, salle Khorsabade, en octobre 2019 avec Francois Chaignaud et Cecilia Bengolea.

Elle accompagne en conseil et regard contorsion le projet Pinocchio(live)#2 de Alice Laloy – Compagnie S’appelle Reviens dont la première s’est déroulée au IN du Festival d’Avignon 2021.
Elle travaille actuellement en tant que collaboratrice artistique et interprète dans la création de la Cie Jérôme Thomas « Chair et Os ».
En 2022, on la retrouvera sur les planches des Opéras dans « SONNAMBULA » mis en scène par Francesca Lattuada.

Auparavant, Lise a été interprète pour :
•    La Cie 111 de Aurélien Bory, dans le spectacle « Espaece » ainsi que pour l’Opéra « Orphée et Eurydice ».
•    La Cie Florence Lavaud, Chantier Théâtre dans le spectacle « Une Belle, Une Bête »
•    La Cie 13 quais de Guillaume Bertrand dans le projet « Les Moires »
•    La Cie Instabili de Véronique Pauton et Virginie Quigneaux dans le duo « Barricades Invisibles »

Depuis 2020, Lise enseigne l’art de la contorsion et accompagne les élèves contorsionnistes dans la recherche artistique au sein de l’école du Cirque Jules Verne d’Amiens, centre de formation préparatoire aux écoles supérieures de cirque.